Maintenant, on est à la ville Qinhuangdao, chez mes grands-parents, pour passer nos vacances. C’est une ville au bord de la mer, en regardant de la mer bleue, notre esprit restera accueillant et calme.

Cette année, le climat est extra bizarre, l’hémisphère nord est risque d’être le plus chaud depuis une centaine d’année, et en même temps, l’hémisphère est en train d’expérimenter un hiver qui est insupportable froid. Les orages, les tempêtes, les inondations, les sécheresses…tous ces catastrophes nous rendent incommodes, mécontents, et même…colère.

Je ne sais pas depuis quel moment, quand on parle avec des autres, on est devenu plus sensible, plus facile de se mettre en colère, on s’intéresse plus aux défauts, aux imperfections d’autrui. On se moque, on ne se garde plus, chacun considère qu’il a raison, qu’il n’a pas de fautes, mais depuis quand, le monde tient un esprit très critique ?

Il y a quelques jours, on a connu une grande explosion à Nanjing, c’était catastrophique, beaucoup d’habitant sont blessés, certains sont décédés, mais quand on voit sur l’internet, c’est bizarre, la plupart de voix est sur si le gouvernement a bien reporté le nombre de défunts, mais pas informer le monde d’être vigilant de ce genre de disaster.

Je ne critique pas leur réaction, sûrement, on a besion des critiques, juste, j’espère qu’en même temps, nous pourrions avoir tant de coopérations, plus de participations, d’encouragements, plus de dons, quand à de grands événements, au lieu de se mettre sous le climatiseur, gronder devant son petit écran, c’est pas très utile, n’est-ce pas ?